• 04 / Aug / 2021
Fermer

JE SUIS NAPPY ET ALORS:Elles partagent les raisons de leur retour au naturel

Dans l’optique de donner une suite à notre précédent article  les origines du N'HAPPY , la rédaction de MAFEMINITE est allée à l’encontre de ces braves filles qui ont pris leur courage à deux mains en optant de rester ou revenir au naturel.                  
 Les  raisons sont nombreuses et diverses.La belle texture de nos cheveux crépus est à garder et peut être valorisée de la plus belle des manières ; C'est-à-dire les chouchouter, bien en prendre soin avec des produits naturels ou bio si vous préférez pour ensuite les coiffer à votre guise. 
Certes un choix difficile mais pas impossible. Avec la détermination, vous y arriverez, mais le plus important c’est la confiance. Oui, c’est le facteur principal de toute chose particulièrement dans ce cas. 
Il  n’y a rien de plus beau que le naturel. Elles l’ont compris.                             

MOUNA RAYAN : « les anciens disent que rien ne vaut le naturel, c’est bien vrai. Etant métisse, j’ai hérité les cheveux de mon père, il m’était très difficile de les entretenir ou de les supporter surtout avec les recommandations des gens qui sont contre les cheveux crépus, qui font toujours des propositions de défrisage .J’avais cédé au fil du temps hélas !(…)après quelques années , je me suis rendue compte de l’erreur que j’ai commise .J’étais victime de casse ,de démangeaisons…Donc j’ai commencé des traitements pharmaceutiques en vain et ensuite je me suis tournée vers le naturel.(…) Je ne regrette pas du tout de revenir au naturel».    
     
MONA MARIA : «les cheveux crépus c’est nos cheveux. On a plutôt adopté le défrisage puis abandonné ce mode de coiffure. » Elle est revenue au naturel parce que:« Le lissage me faisait vraiment mal et me brûlait le cuir chevelu, trop de souffrance pour des résultats pas très longs. »

L’africanité, elle se répercute ; Le séjour dans l’eau ne transforme pas le tronc d’arbre en caïman. 
C’est BENOITE LADUCHESS qui soulève cet aspect : « je suis noire donc j’ai les cheveux crépus, et j’ai arrêté de les défriser pour voir à quoi ressemblaient-ils (sa vrai nature).Au début c’était difficile mais là, je suis tombée amoureuse d’eux. Et ce que pense mon entourage ne m’intéresse pas …Voila ».

L’application de bons produits  sur nos très chers cheveux est nécessaire. Il faut en prendre soin et les aimer comme MIMA BARRY : « j’ai juste décidé que mes cheveux crépus étant une part de moi, de mon identité, tout comme la couleur de ma peau .Je ne souhaitais plus subir de dictât. Aujourd’hui je suis à l’aise avec mes cheveux naturels. Je les ai apprivoisés, je les connais comme le bout de mes doigts. Just in love with my hair ». 

Parmi tant de témoignages recueillis, la plus grande leçon à retenir c’est d’entretenir et bien entretenir nos cheveux de façon naturelle.                                                                                                                     
    PENDA DIALLO