• 09 / Dec / 2021
Fermer

LES DIVAS DE LA CHANSON AFRICAINE: OUMOU SANGARE

UNE  DIVA MALIENNE POUR LE CHANGEMENT DES VICES DE LA SOCIETE

Oumou Sangaré est une chanteuse malienne née le 2 février 1968. A seulement 5ans, elle commençait déjà à aiguiser sa voix. Mais cet amour de la musique peut s’expliquer facilement.
Oumou est issue d’une famille originaire du Wassoulou, une région située au sud du mali. Dans cette région, la tradition est inspirée des chants de chasseurs. Heureusement pour elle, elle était libre de se  forger dans la musique car dans leur tradition, toute personne ayant une belle voix, appartenant à un lignage de Djieli (griot) ou non était libre de l’exploiter.

Quand elle prit goût aux chants, l’appétit ne le quitte plus. Elle Grandi ainsi avec l’ambition de changer le monde grâce à ses convictions. C’est Seulement en 1988 avec Le succès de Moussolou qu’Oumou Sangaré se révèle au grand public. Des années 90 à nos jours,  la chanteuse malienne  avance avec un esprit libre, un engagement remarquable et se fait entendre sur les scènes internationales.

La belle dame a eu à  faire sortir plusieurs albums tels que Seya, Ko Sira , Worotan ainsi que d’autres comme Moussolou. Cependant, après 8 longues années d’absence dans la scène musicale, la chanteuse revient avec une grande surprise au plaisir de ses nombreux fans. Il s’agit d’un nouvel 
album MOGOYA (les gens d’aujourd’hui) sorti le 19 mai 2017.

Dans ce dernier, Oumou Sangaré y a évoqué des thèmes très importants presque tout en rapport avec les vices de la société et un appel à la paix. Chaque morceau de cette nouvelle production porte un message d’apaisement, de retour aux valeurs ; Parmi les titres, nous avons DJOUOUROU (le soutien), MALI NIALE (le mali est beau) et BENA BENA cette chanson qui vise directement l’ingratitude de la société malienne. Disons que les bouleversements de cette société ces dernières années ont renforcé la détermination d’Oumou Sangaré.

Tout au long de sa belle carrière, elle a eu la chance de monter sur les grands podiums de Tokyo au japon à Essaouira au Maroc et tant
d’autres pays et de partager le micro avec des grands noms de la musique mondiale telle qu’Alicia Keys.

Elle s’est vue honorer grâce à ses chansons interprétées par d’autres chanteuses comme Viviane Chidid dans Seya. La star de Wassoulou entend aujourd’hui le nom d’ambassadrice de bonne volonté auprès de la FAO (organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) et continue son combat pour un avenir meilleur à la population malienne et aux citoyens du monde entier.


Penda Diallo