• 12 / Aug / 2020
Fermer

Comment réduire les risques de diabéte

La plupart des aliments que nous consommons au quotidien produisent après la digestion du sucre même s’ils n’ont pas forcément une saveur sucrée. C’est le cas du pain, du riz, des pates etc…

Il existe plusieurs types de sucres (glucose, fructose, saccharose…) mais celui qui est en rapport avec notre article est le glucose.

En effet le diabète se caractérise par une hyperglycémie (excès de glucose dans le sang) qui est due à une sécrétion insuffisante d’insuline. L’insuline est une hormone sécrétée par le pancréas et permettant de réguler le taux de sucre dans le sang. Le taux normal de glucose dans le sang à jeun tourne autour de 1g/l et lorsque  ce taux dépasse 1.26g/l, on parle de diabète. 

Il existe plusieurs types de diabètes (prédiabète, type 1, type 2, diabète de grossesse ect …)  mais les plus répandus sont le diabète de type 1 et celui de type 2. Le diabète de type 1 s’observe seulement chez l’enfant, celui de type 2 est décelé chez l’adulte et depuis quelques temps chez l’enfant aussi. 

Il n’existe pas pour le moment de cure définitive pour les diabètes. Cependant, il existe des traitements pour le contrôler et le stabiliser.  Savoir guérir une maladie est bien mais pouvoir la prévenir est encore meilleur.

 

 Les mesures préventives pour réduire les risques de développer  du diabète sont diverses et variées mais elles sont en gros relatives à l’alimentation, à l’activité physique et au contrôle préventif.

Ayez une alimentation saine, suffisante et équilibrée                                                       

Les noix (la noix de cajou) sont excellentes pour aider à la régulation du sucre dans le sang. Les aliments riches en fibres (petits pois, choux, épinards) sont aussi à privilégier. Consommer beaucoup de fruits et de légumes, boire beaucoup d’eau, éviter les repas trop gras et manger avec modération les aliments dont la digestion accroit de façon plus ou moins considérable la teneur en sucre du sang (pain, riz, pomme de terre etc…).

Faites une activité physique régulière

Pratiquer un sport régulier permettrait de maintenir un poids idéal pour votre sante en brulant les excès de graisse. Ces derniers surtout ceux de l’abdomen peuvent dérégler l’action de l’insuline sur le sucre et donc favoriser le diabète.

Effectuer un contrôle de votre glycémie

Si vous avez des antécédents diabétiques, il serait bien que vous effectuez un contrôle de votre glycémie. Cela permettrait de déceler le prédiabète auquel vous pourrez être héréditairement sujette. Il en est de même si vous souffrez d’hypertension aussi car ces deux maladies même n’étant pas forcement présents à la fois chez le même sujet, vont souvent de paires. Sachez fort heureusement que l’évolution du prédiabète au diabéte est évitable si vous respectez les mesures préventives préconisées pour tous.

 

Fatou Mbar.